Bilbo le Hobbit – J.R.R. Tolkien

Auteur : J. R. R. Tolkien9782253049418-T

Titre : Bilbo le Hobbit

Edition : Le livre de poche

Année : 2012 (35e éd.)

Nombre de pages : 384 p.

EAN / ISBN : 9782253049418

Genre : Fantasy

Résumé de l’éditeur :
Bilbo, comme tous les hobbits, est un petit être paisible et sans histoire. Son quotidien est bouleversé un beau jour, lorsque Gandalf le magicien et treize nains barbus l’entraînent dans un voyage périlleux. C’est le début d’une grande aventure, d’une fantastique quête au trésor semée d’embûches et d’épreuves, qui mènera Bilbo jusqu’à la Montagne Solitaire gardée par le dragon Smaug…

Mon avis :

J’ai décidé de lire ce classique il y a quelques semaines. D’une part parce que je voudrais bien développer ma culture littéraire (les classiques et moi, ce n’est pas une grande histoire d’amour) mais aussi parce que j’ai adoré l’ambiance des films et que j’ai voulu la prolonger. La Fantasy n’est pas un genre que j’apprécie à la base. Elle ne me dérange pas mais ne m’attire pas plus que ça. Mais je ne sais pas, il y a quelque chose dans l’univers de Tolkien qui m’accroche. Bref, me voilà lancée dans cette lecture.

Je suppose que bon nombre d’entre vous connaissent l’histoire de Bilbo le Hobbit pour avoir déjà lu le livre et/ou vu les films. Pour ceux pour qui ce ne serait pas le cas, sachez que le livre regroupe les trois films. Donc oui, ils ont réussis à nous faire trois films sur base d’un bouquin de même pas 400 pages. C’est pourquoi j’ai été déçue du troisième film, j’ai trouvé qu’il tirait en longueur et qu’on essayait de combler les trous. Soit. L’histoire de Bilbo est une jolie histoire qui nous emmène dans des aventures rocambolesques. Il n’y a pas un chapitre sans action, tout s’enchaîne pour donner envie au lecteur de continuer à tourner les pages. Personnellement, je ne me suis pas ennuyée. J’ai redécouvert les scènes telles que dans les films et d’autres qui sont inexistantes ou abrégées. Les personnages sont attachants, pas forcément poussés dans leur description psychologique mais nous n’avons pas besoin de ça pour savourer notre lecture.

J’avais un peu peur avec ce genre littéraire mais finalement, ça a été. Parfois les descriptions tirent en longueur mais cela donne un certain charme à l’ouvrage. Par contre les noms ne sont pas toujours évident à retenir et je me suis souvent emmêler les pinceaux mais tant que j’ai retenu les principaux, c’est l’essentiel^^.

Outre l’histoire, ce qui m’a surtout plu c’est le style de l’auteur. Tolkien est un conteur. Il réussi à vous raconter une histoire de telle façon qu’on a l’impression qu’on l’écoute. Du moins, c’est l’effet que ça m’a fait. C’est fait pour en fait vu qu’il s’agit d’un conte destiné aux enfants à la base.  Il  s’implique aussi dans ce qu’il raconte, il donne son avis, ça donne une dimension vraiment humaine au récit. Il part quelques fois dans des explications qui s’éloignent de l’histoire originale (parler d’une anecdote pendant deux pages  m’a souvent fait perdre le fil). J’ai découvert un auteur et franchement je le place haut parmi les auteurs que j’admire.

Pour faire court, je dirais que ce livre se lit vite, on s’attache facilement aux personnages et à l’histoire même si on la connaît. Beaucoup d’action, de beaux passages et surtout une merveilleuse plume. De quoi vous faire voyager en quelques heures.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s